5 conseils pour optimiser la gestion de vos données.

Nous entendons souvent parler de la protection des données et des dangers qui peuvent en découler. Les entreprises essaient continuellement de protéger leurs données face aux attaques malveillantes de plus en plus présentes. Que ce soit de simples e-mails ou des données confidentielles, toute donnée numérique peut voir sa sécurité remise en cause.

Savons-nous réellement si nos données sont bien protégées ? Pour les entreprises des Sciences de la Vie, protéger les données est un enjeu essentiel au cœur de la stratégie d’entreprise. Nous allons vous donner quelques clés pour évaluer la protection des données de votre entreprise.

I. Quelle est la nature de vos données ?

Afin de mieux savoir comment protéger vos données, il est important d’en déterminer la nature de ces dernières. Des données critiques comme les données bancaires, par exemple, ont plus de chance d’être sous l’emprise des hackers. Pour les entreprises des Sciences de la Vie, la liste des informations qui ont besoin d’être sécurisées est longue : données de recherches, informations confidentielles sur les patients, brevets, e-mails… Chaque donnée est susceptible d’être hackée ou victime d’attaque malveillante. Pour la pérennité et la sécurité de votre entreprise, vos données ont besoin d’être protégées de toute menace ou attaque.

II. Qui a accès à vos données ?

C’est évident, plus de personnes ont accès à vos données, plus le risque de subir une attaque ou une perte de vos données est augmenté. La manière par laquelle vos données sont accessibles est aussi important. En effet, si vos employés et collaborateurs ont accès à vos données via leur smartphone ou leur ordinateur portable, le risque lié à la sécurité de vos données est augmenté, notamment en cas de perte ou de vol de l’appareil.

De même, il est important de faire attention aux réseaux auxquels vos employés se connectent. Une connexion d’un réseau public dans un café ou dans un aéroport est beaucoup plus vulnérable qu’une connexion sécurisée réalisée via un VPN. Un VPN est un réseau privé virtuel permettant une connexion à distance en créant comme un réseau interne pour votre entreprise. Cela permet à vos employés de se connecter à distance au réseau de votre entreprise, tout en limitant les risques liés aux autres types de connexions.

III. Comment vos données sont protégées ?

Afin de mieux comprendre la vulnérabilité de votre entreprise face aux attaques, il est important d’évaluer votre niveau de protection actuel. Quelles sont les solutions déjà implantées dans votre entreprise ? Avez-vous déjà été victime d’attaques ou de pertes de vos données ?

Utilisez votre expérience passée dans la protection de vos données pour essayer de l’améliorer. Un audit peut vous permettre de faire ressortir les failles de sécurité ou les axes d’amélioration de votre système informatique dans l’objectif d’améliorer la sécurité de votre entreprise.

De plus, le respect des réglementations en cours peut être une grande aide. Notamment les normes RGDP et les réglementations métier des Sciences de la Vie peuvent donner la structure ou la base des protections à avoir. Pour les entreprises des Sciences de la Vie, respecter des normes de sécurité hautement qualifiées fait partie des bonnes pratiques métier et est un gage de qualité important aux yeux des autres acteurs de votre écosystème.

IV. Quel est votre type d’hébergement de données ?

Votre façon d’héberger vos données numériques peut aussi impacter votre cybersécurité. Il est important de choisir un hébergement qualifié et sécurisé, qui empêchera le risque de vol ou de pertes de vos données. Il est aussi important de faire des sauvegardes de secours pour avoir une protection maximale. Que ce soit un hébergement interne ou externe, les normes de sécurités et les bonnes pratiques métiers doivent être appliquées.

Soyez vigilants en termes d’hébergement : si vous optez pour un cloud, posez-vous les bonnes questions sur certains points : cryptage des données, accès aux données, niveau de sécurité du Cloud… Si vous vous orientez vers un Data Center, renseignez-vous sur les aspects suivants : serveur mutualisé ou exclusif, accès physique et dématérialisé au Data Center, niveau de qualification du Data Center… Ces interrogations pourront vous aider dans le choix de votre hébergement.

V. Vos données sont-elles cryptées ?

Si vous avez des données confidentielles et critiques, il est fortement recommandé de les crypter. Cela les rendra moins vulnérables face aux attaques extérieures. Crypter vos données signifie que vous avez recours à un outil ou logiciel sécurisé vous permettant de coder vos données confidentielles et personnelles pour les personnes n’ayant pas autorisation d’être en possession de ces données. Que ce soit vos e-mails, données d’entreprises, résultats de recherches, données de vos patients…, vous pouvez crypter toutes les données que vous souhaitez protéger. En cas de piratage ou de perte de votre appareil, les données cryptées seront bien plus difficiles d’accès, voire inaccessibles. Vous pouvez également crypter votre disque dur, afin d’éviter que vos données et vos e-mails soient à portée de personnes mal intentionnées. Vérifiez également si vos infrastructures et votre hébergement permet de crypter les données.

Vous trouverez tous les éléments expliqués précédemment résumés dans l’infographie ci-dessous :

Vous avez à présent des axes d’analyse et d’amélioration pour votre entreprise. Revenez sur chaque point avec les experts de votre entreprise de manière constructive et critique afin de déceler les forces et les faiblesses de votre sécurité. Selon vous quelle est la solution la plus adaptée pour protéger vos données ?